top of page
Naviguez dans
nos rubriques

Colombie, l’État criminel


L’IMAGE DU JOUR : ALBEIRO CAMAYO GÜETIO.


D’un fusil mitrailleur, il avait fait une guitare. Ancien coordinateur régional de la Garde indigène du Cauca, Albeiro Camayo Güetio a été assassiné, lundi 24 janvier, par des membres d’un groupe paramilitaire, la Colonne Jaime Martínez. Avec Breiner Cucuñame et Guillermo Chicame, ce sont trois leaders indigènes qui ont été tués en moins de deux semaines par le même groupe armé, dans le même secteur de "Las Delicias". Albeiro Camayo Güetio avait survécu à plusieurs tentatives précédentes d’assassinat.


Dans la région d’Arauca, la Fondation pour les droits humains Joel Sierra dénonce par ailleurs la violence persistante qui a entraîné la mort de sept personnes en fin de semaine dernière. Dans un communiqué en date du 23 janvier, cette Fondation dénonce la militarisation de cette région et écrit sans fard : « la prétendue réponse de l'État ne vise pas à garantir les droits des communautés dans les territoires, mais à protéger les intérêts économiques des sociétés transnationales et de leurs projets. »


(Source : Contagio Radio)


Cet article vous est offert par les humanités, média alter-actif. Pour persévérer, explorer, aller voir plus loin, raconter, votre soutien est très précieux. Abonnements ou souscriptions ICI.

Mots-clés :

67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page