top of page
Naviguez dans
nos rubriques

COLOMBIE. La mort à 14 ans


Avec la bénédiction du gouvernement d’Ivan Duque, grand ami d’Emmanuel Macron, le cycle des assassinats ciblés (leaders sociaux, indigènes et environnementaux) poursuit son cours en Colombie (Selon l’ONG Indepaz, 1.286 leaders sociaux ont été assassinés en Colombie depuis la signature de l’accord de paix en 2016, dont 888 depuis l’élection d’Ivan Duque à la Présidence de la République, lire ICI).

Le second mort de l’année 2022 avait 14 ans et s’appelait Breiner David Cucuñame López. Il a été tué vendredi dernier par un groupe paramilitaire qui opère en toute impunité dans le département de Cauca, dans le sud-ouest de la Colombie. « Les tireurs ont tiré sur tout ce qui bougeait », témoigne une femme qui a assisté à la scène. Un autre homme a été tué, et un troisième grièvement blessé.

Malgré son jeune âge, Breiner David Cucuñame López était engagé dans la défense de l’environnement, du territoire et de sa communauté. Il était membre de la Garde indigène étudiante du Cauca.


Dans un communiqué, le Conseil régional indigène du Cauca écrit :

« Breiner a été tué hier.

Ils ont également tué Guillermo Chicame Ipia, qui veillait sur Fabián Camayo, coordinateur de la garde indigène de Las Delicias. Fabian et une autre femme ont été blessés et sont soignés à Santander de Quilichao.

Oui, hier les hommes armés ont coupé les ailes de ce garçon dans notre Mère des Forêts (Kauka).

Oui, il est un de ceux qui continuent à être tués par la dispute territoriale mafieuse qui s'est incrustée dans nos territoires.

Quelle douleur que de voir partout le carnage de la Mère des Forêts.

Quelle douleur que de voir les territoires envahis par la coca et la marijuana.

Quelle douleur que de voir la commercialisation de plantes sacrées.

Quelle douleur que de voir des dizaines de jeunes gens assassinés et jetés comme des déchets.

Quelle douleur que de voir le nord du Cauca transformé en camp de la mort.

Quelle douleur que de voir l'inertie déguisée en dialogue.

Quelle douleur que de voir la guerre déguisée en paix. »


Cet article vous est offert par les humanités, média alter-actif. Pour persévérer, explorer, aller voir plus loin, raconter, votre soutien est très précieux. Abonnements ou souscriptions ICI.


Mots-clés :

131 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page