top of page
Naviguez dans
nos rubriques

Hémisphère coupe le son



Illustration publiée en tête de l’article "Intelligence artificielle générative & musique", publié sur Hémisphère Son le 19 décembre 2023


Excellent média indépendant consacré au meilleur de la musique, Hémisphère Son cesse son activité éditoriale. La fatigue et le manque de moyens auront eu raison de ce qu'Anne Montaron qualifiait, à juste titre, de "vent de liberté". Les humanités journal-lucioles se sont engagées à en faire vivre l'archive.


Pour grandir, ou simplement continuer, les humanités, journal-lucioles, a besoin de vous.

Pour s'abonner : ICI. Pour s'inscrire à notre infolettre : ICI


C’est la « fin d’une utopie. Hémisphère son cesse ses activités éditoriales », écrit, en date du 28 mars 2024, Sandrine Maricot Despretz, fondatrice et directrice la publication de ce média indépendant lancé en mars 2021, consacré au meilleur de la musique.


« Il est bon aussi de souligner que ce ne fut pas seulement un espace de libre circulation de la créativité artistique en tout genre », poursuit  Maricot Despretz, « mais aussi un espace de liberté pour l’expression des journalistes, musicologues, autrices et auteurs qui ont pu exercer avec autant de rigueur que de sensibilité leurs plumes dans des registres et des formats adaptés tant à la forme qu’au fond. » Mais « nos forces physiques ne sont pas toujours mesurables et proportionnées aux enjeux que nous souhaitons relever », ajoute-t-elle, « et les difficultés de maintenir l’indépendance et la bonne marche financière de cette machine de haute qualité, par des fonds propres, ont aussi alourdi une tâche quotidienne trop tendue et rendu son développement futur incertain. »


On ne dira jamais assez la fragilité des médias indépendants. Édité par une structure associative, Hémisphère son ne recevait aucune aide publique (alors que, par exemple, Le Moniteur des pharmacies a reçu, en 2022, plus de 370.000 euros de subvention gouvernementale, au titre du "Fonds de développement stratégique de la presse". Un tel montant, pour le moins étonnant, est certainement sans rapport avec le fait que Le Moniteur des pharmacies soit édité par le groupe 1Health, présidé par Julien Kouchner, fils de l’ancien ministre Bernard Kouchner…)


D’une rare qualité graphique et éditoriale, Hémisphère Son disparait donc des radars. Enfin, pas encore tout à fait. Avant que ne disparaisse l’adresse URL du site, on peut encore y consulter les publications qui y ont été accueillies : https://hemisphereson.com


Ensuite, toute l’archive sera transférée vers un autre site, afin de la préserver. Et les humanités se sont engagées hier auprès de Sandrine Maricot Despretz à faire vivre cette archive en réactivant régulièrement textes et entretiens. Il n’en reste pas moins que s’arrête une production éditoriale qui aura été, comme l’écrit la productrice de radio Anne Montaron, un « vent de liberté (...), une ouverture de champ plutôt rare dans un pays qui cultive la spécialisation. »


Jean-Marc Adolphe


Chaque samedi sur les humanités journal-lucioles : un hebdocultures.

Comme Hémisphère son, l'aventure éditoriale des humanités est associative et indépendante, donc fragile. abonnements de soutien (5 € par mois ou 60 € par an), ou dons, essentiels à la poursuite de cette aventure éditoriale :  ICI

Mots-clés :

62 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Je transmets à mon fils qui va adoré!

Like
bottom of page