top of page
Naviguez dans
nos rubriques

Olena Yasynetska et Svitlana Kavka, bandoura et voix dans la vallée.


Au festival La Nuit des Ours, du 11 au 13 août 2022 à Vallorcine (Haute-Savoie), les humanités sont invitées en partenariat pour « RESTER VIVANT », trois journées autour de l’Ukraine. Le 11 août à 20 h, rencontre avec Olena Yasyntetska et Svitlana Kavka, chanteuses et joueuse de bandoura. Pas d’éclairage artificiel : la lumière est dans les voix.


Cette publication vous est offerte par la rédaction des humanités, média alter-actif. Pour persévérer, explorer, aller voir plus loin, raconter, votre soutien est très précieux. Abonnements ou souscriptions ICI


Images : Tiphaine Boussagol.


La bandoura est un instrument à cordes ukrainien. Elle descend de la kobza datant du XIVe siècle, le plus ancien instrument de musique que l'on connaisse dans ces régions. On l'appelle aussi torban, theorban ou husli. Le terme principal dérive du tambûr.

À l'origine, la bandoura est utilisée pour accompagner les danses folkloriques. Elle devient vraiment populaire entre les XVe et XVIIIe siècles avec les bardes itinérants, les kobzars, qui chantent les exploits des cosaques, les guerriers ukrainiens. Elle accompagne les doumas ou doumkas (littéralement pensée), poèmes héroïques ou lyriques que les bandouristes mettent en musique. (source : Wikipedia)



235 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page