top of page
Naviguez dans
nos rubriques

Six façons d'aider l'Ukraine, par Timothy Snyder



L'historien Timothy Snyder en novembre 2022, lors de la course "United by Bravery" organisée pour récolter des fonds

afin d'aider les villes ukrainiennes à se protéger des attaques de drones. Photo DR



 TRIBUNE. Timothy Snyder  Une nouvelle aide américaine à l'Ukraine est toujours bloquée par les élus républicains. Dans une tribune qu'il vient de publier en anglais, dont les humanités offrent ici la traduction française, l'historien américain Timothy Snyder spécialiste de l'histoire de l'Europe centrale et de l'Est et de la Shoah, propose six façons concrètes d'aider l'Ukraine. Ce qui vaut pour les Etats-Unis vaut pour l'Europe.


Pour grandir, ou simplement continuer, les humanités, journal-lucioles, a besoin de vous.

Pour s'abonner : ICI. Pour s'inscrire à notre infolettre : ICI


Quelques mots de la traductrice avant le texte qui suit :

  1. Pour les Américains, le "6" fait référence notamment au 6 janvier 2021 et à la tentative d'insurrection lancée à cette date par Donald Trump.

  2. On trouvera la liste des associations d'aide proposées par Tomthy Snyder dans le texte d'origine en anglais (ICI). À noter que celle mentionnée au 4 travaille nommément avec des bénévoles Européens.)


Le défi du 6. Aider les Ukrainiens au moment des vacances du Congrès


Mes amis, il s’est maintenant passé 459 jours depuis que le Congrès a déposé une loi au soutien de l’Ukraine.

La Russie, soutenue par des armes provenant d’Iran et de la Corée du Nord avance dorénavant lentement sur le font, bombardant les villes en première ligne, et frappant des villes à travers l’Ukraine avec des douzaines de missiles et de drones. Récemment, la Russie a détruit une installation hydro-électrique Ukrainienne d’importance, et au moment où j’écris ces mots, en a deux autres dans sa visée. Le but étant de mettre à terre le réseau électrique Ukrainien.


Le Congrès américain est à nouveau en vacances. Bien que des majorités substantielles d’Américains et de leurs représentants élus souhaitent soutenir l’Ukraine, la législation s’en trouve bloquée par l’aile Poutinienne de la Chambre des Représentants.


Que pouvons-nous faire ? À long terme, nous pouvons reconnaître que le tout n’est qu’un seul combat. La guerre à laquelle les Ukrainiens font face tous les jours est l’élément le plus dévastateur d’ans un effort concerté de mise à terre des démocraties. À court terme, les électeurs américains peuvent faire des appels téléphoniques pour s’assurer que les Américains font ce qu’ils doivent faire. Notez une journée de la semaine prochaine sur votre calendrier et une autre la semaine suivante pour téléphoner à votre représentant au Congrès.


Pour tout de suite, nous pouvons faire des dons qui aideront les Ukrainiens à se défendre, à survivre, et donner du sens pour nous tous à ce qu’ils éprouvent.


1. Safe Skies. Il s’agit d’un système passif de détection de drones permettant aux Ukrainiens de détecter les drones et les missiles de croisière à temps pour pouvoir les abattre. Le Président Zelenski vient de publier des photos concernant cette partie de l’opération. Grâce à des milliers de gens, dont vous êtes peut-être du nombre, j’ai pu recueillir (avec l’aide de quelques collègues historiens formidables) suffisamment d’argent pour protéger huit régions Ukrainiennes avec cinq mille capteurs (la carte apparaît sur le texte original).

L’Ukraine a besoin au total de 12.000 capteurs pour protéger le pays entier, soit 7.000 de plus. La technologie est peu dispendieuse et efficace. Je l’ai vue à l’œuvre. Elle sauve des vies. Ceci est un moyen très direct d’aider les Ukrainiens à se protéger aux-mêmes. Il suffit de cliquer sur "Protect Ukrainian Skies » (Protéger les ciels Ukrainiens.)


2. Razom for Ukraine. (Traduction : Il s’agit d’une société exemptée de l'impôt fédéral sur le revenu en vertu de la section 501(c)(3) du titre 26 du code des États-Unis.) Elle réalise un travail important de représentation politique à Washington DC et dans l’ensemble du pays. En plus de leur équipé formidable des représentants, ils ont un groupe important de bénévoles ne ménageant pas leurs efforts auprès d’ONG Ukrainiennes afin de livrer de l’aide et des fournitures à l’ Ukraine. J’ai travaillé pendant des années de concert avec leur équipe formidable sur des événements et suis toujours rempli d’admiration devant leur énergie, leur efficacité et leur dévouement. Un don à leur endroit est un pari très sûr.


3. Come Back Alive Foundation. (Fondation Revenir en Vie). Je reçois de plus en plus de messages de gens qui souhaitent aider l’armée ukrainienne directement. Une ONG Ukrainienne fournissant aux soldats sur le front ce dont ils ont besoin s’appelle Come Back Alive (Revenir en Vie). Ils sont à l’œuvre depuis les première invasion Russe; ils ont une très bonne réputation et sont très fiables.


4. 1 Team 1 Fight Foundation. (Fondation 1 Equipe 1 Combat). Il s’agit d’un groupe avec des bénévoles Européens très actifs qui ont fait la démonstration de leur courage et de leur dévouement à livrer des fournitures au front en Ukraine.


5. Liberty Ukraine Foundation (Fondation Liberté Ukraine). Nous avons ici un petit groupe (surtout) de Texans qui ont fait un travail formidable de livraison d’aide humanitaire et militaire aux Ukrainiens.


6. Documenting Ukraine (Documenter l’Ukraine). Comme vous êtes nombreux à le savoir, j’ai participé à la mise en place de ce projet de soutien aux chercheurs, journalistes, écrivains, artistes, photographes, libraires, archivistes et autres Ukrainiens qui documentent la guerre, chacun selon ses propres talents et sur leurs propres projets. À ce jour, nous avons alloué des subventions à 360 Ukrainiens, avec l’objectif d’en subventionner 500 d’ici la fin de l’année. (L’un des 360 était Mstyslav Chernov, le réalisateur de 20 jours à Marioupol qui vient de remporter un Oscar.) Je suis fier de cet effort donnant une voix aux Ukrainiens, créant un registre de la guerre en temps réel et au moyen de médias multiples.


Il s’est maintenant écoulé six mois depuis qu’une aide américaine conséquente a rejoint l’Ukraine. Vous avez maintenant une liste de six institutions qui peuvent aider.

Pensez-y en terme du Défi du Six.


Je m’apprête maintenant à faire un don personnel. Si vous voulez participer vous aussi, merci d’en faire autant ! Vous pouvez peut-être contribuer à hauteur de 6 €, ou 60 €, ou même 600 € ? Ou tout autre chiffre rond commençant par 6 ? Soyez créatifs. Soyez généreux. Cela compte.


Timothy Snyder, 29 mars 2024

(traduction Maria Damcheva)


Depuis le 24 février 2022, le soutien des humanités à l'Ukraine ne s'est jamais démenti. Et nous avons été les premiers à révéler et documenter le crime de déportation des enfants ukrainiens en Russie. Pour autant, le commission paritaire des publications et agences de presse a estimé que tout ce travail d'information ne contribue pas à "éclairer le jugement des citoyens", privant ainsi les humanités d'aides publiques auxquelles nous pourrions prétendre. La poursuite de ce travail éditorial ne dépend donc que de vous. Abonnements de soutien (5 € par mois ou 60 € par an), ou dons :  ICI


168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page