top of page
Naviguez dans
nos rubriques

Au Burundi, tambour battant.



« Si aujourd’hui la pratique de l’ingoma et les rituels qui l’accompagnent ne sont plus royaux, ce tambour reste sacré pour nombre de Burundais. A la fois respecté et très populaire, l’instrument est censé ne battre que pour la nation depuis un décret gouvernemental de 2017. Mais au fil des décennies, son usage s’est répandu au sein de la société, notamment chez les jeunes et les femmes qui voudraient que les règles de son application soient assouplies. »

France TV info publie une série photographique de Tchandrou Nitanga (réalisée le 20 décembre dernier), assorti d’instructives légendes.


Article et photos à retrouver ICI.

Mots-clés :

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page