top of page
Naviguez dans
nos rubriques

Ukraine : des images pour la paix


Jolita Vaitkutė-Dikčė, "Colombe de la paix en tournesols"


Portfolio. Fresques murales, graffiti, affiches, illustrations graphiques… L’invasion russe en Ukraine, les bombardements de villes, les crimes de guerre à l’encontre des populations civiles, ont commencé à donner lieu à une importante activité de création graphique et visuelle. En Ukraine même, et pas seulement. Des images contre la guerre, des images pour la paix.


Ce portfolio vous est offert par la rédaction des humanités, média alter-actif. Pour persévérer, explorer, aller voir plus loin, raconter, votre soutien est très précieux. Abonnements ou souscriptions ICI


Des artistes et organisations de Lituanie ont pris l’initiative de créer une plateforme internationale, Creatives for Ukraine. L’opposition à la guerre (souvent manifestée par diverses représentations de la colombe de la paix), les symboles de l’Ukraine (le bleu et le jaune de son drapeau, la fleur de tournesol) sont les thèmes dominants de ces productions graphiques, ainsi que certaines « scènes de guerre » documentées par des photojournalistes, ou encore la figure de Poutine (Putin, dont le nom devient volontiers Put out), cuisinée à toutes les sauces.

Pour les humanités, petite sélection de quelques-unes de ces créations graphiques, qui peuvent être retrouvées, parmi de nombreuses autres illustrations, sur la plateforme Creatives for Ukraine :


Portfolio


A gauche : Martynas Švarcas, "La colombe de la liberté".

A droite : Gintarė Kavaliauskaitė. "La marguerite est le symbole de l'Ukraine innocente

t les mains noires symbolisent l'agression de Poutine".


Polina Skurykhina, "Les mères ukrainiennes sont les mères les plus fortes du monde"


Salomé Nikolaishvili, "Liberté"


Margriet Osinga, "Slava Ukraini / Gloire à l'Ukraine !"


Maria Skliarova, "Nous voulons retrouver notre ciel " : Cette illustration exprime simultanément

la peur de ce qui se passe en Ukraine et le désir de défendre tout ce qui l'entoure,

même à mains nues.


Alina Olshanska-Lobanova, "La Maison des âmes". Cette illustration est dédiée à ceux qui ont perdu leur maison et leur famille pendant la guerre en Ukraine.

Serhii Mirchuk, "Sans pitié"


Vittorio Iovime, “Run away”


Hervé Ridet Graphistologue, "In/Out"


Adrien Leho, "Boomerang"


Frank Lehodey / Knarf, "Boutcha"


A gauche : Paulius Glėbus, "Inside Putin", une illustration de cadavre politique.

A droite : Vytautas Narušis, "Monument à Poutine" : Image sinistre d'un futur potentiel...


Vytis Vasiliunas, "New Glasses" : une paire de nouvelles lunettes pour le criminel de guerre


Vilija Biekšaitė, “Demande urgente”

Mots-clés :

270 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page